Bar attaqué à Rennes. La candidate LREM condamne les violences et demande aux candidats de réagir

Carole Gandon, candidate La République en marche à la tête du collectif Révéler Rennes, aux municipales, condamne fermement « les violences ciblées commises contre des bars du centre-ville ». Elle demande à tous les candidats aux élections municipales et aux partis politiques rennais de faire de même.

Au moins une vingtaine de personnes encagoulées ont attaqué mercredi 27 novembre, vers 20 h 30, la terrasse du Webb Ellis un bar, dans le cœur historique de Rennes. Leur cible : la réunion de rédacteurs et de sympathisants de L’Étudiant libre, journal étudiant qui se revendique de droite conservatrice.

Une attaque lamentable, pour Carole Gandon, candidate La République en marche à la tête du collectif Révéler Rennes, aux municipales. Je condamne fermement les violences ciblées commises contre des bars du centre. Depuis plusieurs années, notre ville est entrée dans un cycle néfaste d’agitation de plus en plus violente, des occupations illégales de Rennes 2 aux manifestations contre Notre-Dame-des-Landes en passant par la casse de notre centre-ville lors des manifestations de gilets jaunes.

-> Lire la suite sur Ouest-France