Candidates et candidats

28 janvier 2020 Campagne

La liste Révéler Rennes est composée de Rennaises et de Rennais aux profils variés, qui aiment leur ville et souhaitent s’impliquer au côté de Carole Gandon.

Parmi les 61 colistiers, la cadette est âgée de 19 ans et l’aînée de 77 ans ; la moyenne d’âge est de 46 ans.

La société civile y est très largement représentée : 34 des 61 colistiers n’ont jamais eu aucun engagement politique. Plusieurs ont exercé ou exercent encore d’importantes responsabilités associatives dans notre ville.

Parmi les 27 colistiers ayant déjà eu un engagement politique, on peut signaler :

  • conseiller municipal d’opposition de sensibilité juppéiste, Antoine Cressard.
  • le chef de file rennais de l’Union des Démocrates et des Ecologistes, Hervé Denis
  • 1 ancien colistier de Bruno Chavanat en 2014, Guillaume Thomas
  • 2 anciennes colistières Modem auprès de Caroline Ollivro en 2008, Jocelyne Le Fol et Anne Coriton
  • 1 ancienne conseillère municipale socialiste dans l’équipe de Nathalie Appéré, Hind Saoud
  • 1 ancienne responsable de section du PS rennais, Bénédicte Daoudal
  • 2 membres actifs du Breizh Lab de Jean-Yves Le Drian, Jean Emile Gombert et Geoffrey Pouget
  • plusieurs militants de LaRem, des JAM et de l’UDI

Au plan professionnel, on peut noter que :

  • 34 travaillent dans le secteur privé
  • 12 travaillent dans le secteur public
  • 2 colistiers sont en recherche d’emploi
  • 9 sont retraités
  • et 4 sont étudiants

Ainsi, venus de tous les quartiers de notre ville, nos candidats rassemblent et ressemblent aux Rennaises et aux Rennais !

Carole Gandon, 36 ans

Âgée de 36 ans, maman d’un petit garçon de 5 ans, Carole Gandon habite le quartier Arsenal Redon.

Ses racines sont bretonnes, de Lorient par sa mère et de Rennes par son père. Son arrière grand-père Edmond Lailler, fut enseignant au lycée Emile Zola, résistant et déporté à Ravensbrück. Une rue de Rennes porte aujourd’hui son nom.

Née à Fort-de-France, elle a grandi en région parisienne où sa mère bibliothécaire et son père entrepreneur étaient venus chercher du travail, Carole Gandon s’installe à Rennes en 2002 pour y faire ses études à Sciences Po, qu’elle finance grâce à une bourse sur critères sociaux et à des jobs étudiants.

Diplômée d’un Master en Affaires européennes, elle travaille dans le domaine de la coopération européenne en matière de recherche et d’innovation. Jusqu’en décembre 2019, elle exerce comme Responsable développement dans une PME technnologique basée à Cesson.

Référente départementale La République En Marche de 2017 à 2019, porte-parole nationale, elle est investie tête de liste LREM pour les Municipales de Rennes en juillet 2019.

Jean Emile Gombert, 69 ans

Président honoraire de l’université Rennes 2, Jean-Emile Gombert est consultant à la Conférence des Présidents d’Universités (CPU). Il représente la France dans le Conseil Supérieur de l’Institut Universitaire Européen de Florence et préside le conseil de l’Institut national supérieure du professorat et de l’éducation (INSPÉ) de Lyon.

Il est membre actif du Breizh Lab de Jean-Yves Le Drian.

Sandrine Caroff-Urfer, 47 ans

Docteure en Littérature et agrégée de Lettres Modernes, Sandrine Caroff-Urfer enseigne aujourd’hui dans un lycée Rennais. Également formatrice au Rectorat de Rennes, elle accompagne l’évolution des politiques publiques en matière de pédagogie et d’éducation.

Son engagement associatif est remarquable, tant à la Maison de la Poésie de Rennes et de Bretagne que dans la promotion de l’égalité femme-homme.

Elle est animatrice d’un comité local et membre de l’équipe départementale LaRem 35

Antoine Cressard, 54 ans

Enseignant en histoire-géographie dans un lycée de Cesson-Sévigné, et intervenant en histoire à l’IPAG de Rennes, il a été élu conseiller municipal de la ville de Rennes pour la première fois de 1996 à 2008. Il l’est redevenu en 2014, et est également conseiller métropolitain.

Il siège au sein du groupe d’opposition Alternance 2020.

Hind Saoud, 41 ans

Ancienne élue socialiste, Hind Saoud était conseillère municipale déléguée aux quartiers prioritaires à la médiation et à la prévention de la délinquance de 2008 à 2017. Depuis 2010, elle est également conseillère régionale en charge de la politique d’achats et référente « Emploi-Formation » sur le bassin d’emploi de Rennes.

Olivier Dulucq, 53 ans

Spécialiste du développement local, Olivier Dulucq est conseiller du Président de l’Assemblée nationale, en charge du suivi des dossiers législatifs concernant les collectivités locales, l’agriculture, la ruralité et la Bretagne.

Conseiller auprès de Pierrick Massiot au conseil régional de Bretagne de 2012 à 2015, Olivier Dulucq a également été Délégué régional du Mouvement associatif de Bretagne de 2010 à 2012, délégué général de l’Union nationale des acteurs et structures du développement local de 2002 à 2006 et Délégué régional de la Fédération nationale des Foyers ruraux de 1999 à 2002.

Olivier Dulucq a été adjoint au maire de Tréglonou de 2008 à 2017 et conseiller communautaire du Pays des Abers sur la même période.

Laureline Du Plessis d'Argentré, 35 ans

Professeure de français depuis 2014, Laureline Du Plessis d’Argentré exerce au collège des Chalais (classé Réseau d’Éducation Prioritaire) à Rennes. Précédemment Déléguée régionale d’une entreprise spécialisée en gestion de crèche, elle a mis en place une stratégie d’implantation des crèches interentreprises dans le Grand Ouest entre 2012 et 2014.

Elle est également bénévole pour le Choeur d’enfants de Bretagne.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Xavier Hébert, 44 ans

Depuis 2010, Xavier Hébert était Directeur Général de la filiale “Promotion immobilière et investissement”, au sein du Groupe Giboire à Rennes. Précédemment, il était chef du service développement immobilier de Bouygues construction à Nantes puis Rennes

Il n’a jamais eu d’engagement politique.

Nadine Molia, 57 ans

Chef de Projet dans la branche Réseau du Groupe La Poste, Nadine Molia habite Rennes depuis 22 ans. Elle possède une expérience de 9 ans dans la relation territoriale avec les élus au sein du Groupe La Poste.

Elle est militante de LaRem.

Jean-François Fortin, 44 ans

Après avoir évolué pendant 15 ans dans le milieu du bâtiment rennais, en tant que chef d’entreprise puis responsable du développement pour Vinci Energies, Jean-François Fortin est aujourd’hui consultant indépendant.

Depuis 2017, il est chargé de la relation avec les élus pour La Rem dans le département.

Clothilde Audroing Philippe, 48 ans

Auparavant associée et responsable administrative et financière dans une TPE de 9 salariés du secteur de la communication à Rennes, elle est depuis 3 ans, suite à une reconversion professionnelle, auteure-photographe indépendante spécialisée dans la photographie corporate et industrielle. Elle est également créatrice d’un espace d’exposition et de ventes éphémères situé dans le centreville de Rennes.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Thierry Mazure, 57 ans

Animateur socio-culturel de formation, Thierry Mazure est salarié de la CARSAT de Bretagne. Militant syndical, il est élu secrétaire du Comité d’Entreprise de 2006 à 2013. Il exerce à plein temps un mandat syndical national dans le secteur de la Protection Sociale du Travail et de l’Emploi.

Ancien militant au Parti Socialiste, il a rejoint LaRem en 2018.

Jocelyne Le Fol, 65 ans

Cadre retraitée de la fonction publique d’Etat, Jocelyne Le Fol a assumé de nombreuses responsabilités à la préfecture d’Ille-et-Vilaine jusqu’en 2018 ; elle a également été conseillère au sein de la Mission Locale de Rennes.

Ancienne adhérente et militante au Modem, Jocelyne Le Fol était colistière de Caroline Ollivro aux élections municipales de 2008.

Antoine Esneault, 21 ans

Etudiant en Master 1 de droit des affaires à l’Université de Rennes 1, Antoine Esneault est référent des Jeunes avec Macron d’Ille-et-Vilaine.

Agathe Desflots, 35 ans

Ingénieure en mécatronique, diplômée de l’Université Technologique de Belfort Montbéliard et d’un MBA à l’ISC Paris, Agathe Desflots a travaillé pendant plusieurs années dans le domaine de l’énergie pour Alstom puis Westinghouse. Elle est aujourd’hui responsable commerciale pour la société Apixit, spécialisée dans la cybersécurité et les réseaux informatiques.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Ahmed Aït-Chickh, 39 ans

Président fondateur de la société Key Form & Solutions implantée à Villejean, Ahmed Aït-Chickh exerce comme formateur au sein de cette entreprise. Depuis 20 ans, Ahmed Aït-Chick est un acteur reconnu et apprécié au sein
du milieu associatif rennais, du Blosne à Maurepas en passant par Villejean.Depuis 2015, Ahmed Aït-Chick est également Président du centre culturel Avicenne de Rennes et, depuis 2016, il est engagé au sein du conseil de quartier et du conseil citoyen de Villejean.

Il n’a jamais eu d’engagement politique.

Dominique Irvoas-Dantec, 67 ans

Historienne de l’art et ancienne chargée de cours à l’UBO et à Rennes 2, Dominique Irvoas-Dantec a dirigé l’Office du tourisme de Rennes métropole, de 2004 à 2014. Ancienne secrétaire générale de la Conférence Nationale Permanente du Tourisme Urbain 2004 à 2017, elle est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire et le patrimoine de Rennes et de la Bretagne.

Cette spécialiste du patrimoine rennais n’a jamais eu d’engagement politique.

Henri-Noël Ruiz, 66 ans

Directeur de l’Audiar, l’agence d’urbanisme de Rennes Bretagne, de 2010 à 2020, Henri-Noël Ruiz est un urbaniste expérimenté et reconnu. Il a accompagné la création de la métropole et sa montée en puissance.

A ce titre, il a été fortement impliqué dans l’appui à la définition des politiques métropolitaines de l’habitat, de la mobilité, du développement économique et dans la prise en compte des questions environnementales et du réchauffement climatique. Il a également travaillé en appui à la réalisation des PLUi de Rennes Métropole et de la communauté du Val d’Ille-Aubigné.

Il n’a jamais eu d’engagement politique.

Brigitte Compain, 64 ans

Rennaise depuis 44 ans, Brigitte Compain est l’ancienne vice-présidente Nationale d’une des plus grandes fédérations de parents d’élèves et secrétaire-adjointe au bureau national. Elle est décorée de l’ordre des Palmes Académiques.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Emmanuel Mourlet, 64 ans

Jeune retraité de la fonction publique, Emmanuel Mourlet
a notamment été Directeur du Centre Régional Information Jeunesse (CRIJ) à Rennes. Promoteur de l’éducation populaire, il reste très investi au sein de l’Union Nationale de l’Information Jeunesse qui regroupe 1300 structures au plan national et dont il est le Président à titre bénévole.

Co-auteur du Rapport “Pour de grands projets éducatifs dans les grands projets de ville” paru à la Documentation française, Emmanuel Mourlet est Chevalier dans l’Ordre national du Mérite.

Il n’a jamais eu d’engagement politique.

Roxane Bairaguy, 36 ans

Diplômée d’un master de management du sport et marketing, ainsi que d’un master information et communication, Roxane Bairaguy a travaillé au sein de la Fédération Française de Rugby au service du développement et de la promotion.

Elle travaille aujourd’hui dans une agence de communication à Rennes.

Elle est également capitaine de l’équipe de France de Touch Rugby. Elle participera à la coupe d’Europe 2020, qu’elle avait déjà gagnée en 2017.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Alain Duval, 57 ans

Ingénieur de l’Institut d’Informatique d’Entreprise et titulaire d’un DEA de systèmes informatiques, Alain Duval a exercé dans différentes sociétés comme manageur d’équipes informatiques, puis comme Consultant Senior à Bruxelles.

Aujourd’hui Directeur de la relation Client au sein du groupement d’intérêt public SIB (un acteur public majeur du numérique au service de la santé et du secteur public), il a intégré la fonction publique hospitalière.

Longtemps sympathisant à la gauche du PS, Alain Duval a adhéré à LaRem en 2017.

Nathalie Jovien, 49 ans

Nathalie Jovien est responsable d’équipe dans la relation client au sein de la société Teletech Bretagne, à Rennes.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Aurélien Cara, 36 ans

Diplômé d’une Maîtrise de droit public à l’université de Rennes 1 et ancien élève de l’École Nationale des Impôts (promotion Vauban), Aurélien CARA habite Rennes depuis 2008.

Il est spécialisé en audit et gestion des contentieux en finances publiques. Il est par ailleurs responsable d’une section syndicale depuis 2015.

Il est membre de l’équipe LaRem 35.

Bénédicte Daoudal, 53 ans

Fonctionnaire au ministère du travail, Bénédicte Daoudal est ancienne secrétaire de section du PS sur le quartier de Brequigny.

François Bazenet, 32 ans

Rennais depuis l’âge de 18 ans et ancien officier de l’Armée de Terre, François Bazenet est désormais chorégraphe. Directeur artistique de la compagnie professionnelle Primitif, dédiée à la danse et aux arts urbains, François Bazenet met en oeuvre des actions culturelles et des cours de danse Hip Hop dans diverses associations (MJC, CPB, Ufolep…). Il organise dans ce cadre de nombreux évènements culturels, à Rennes (Festival Rennes Storming) comme à l’international.

Il n’a jamais eu d’engagement politique.

Magali Atger, 58 ans

Agent de la fonction publique territoriale, Magali Atger est l’ancienne présidente d’une association humanitaire et sociale à Rennes. En marge de ses activités associative et professionnelle, elle est également assesseur au Centre pénitentiaire de Rennes.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Mathieu Bourdais, 44 ans

Diplômé de l’Université de Rennes 1 et d’Audencia Nantes, Mathieu Bourdais a réalisé l’essentiel de sa carrière dans la banque de financement des entreprises, d’abord à Paris puis à Rennes où il est revenu en 2009.

Il est aujourd’hui dirigeant d’un fonds d’investissement régional breton dont l’objectif est d’accompagner les TPE et PME du territoire dans le cadre de leurs transmission et de leur développement. Il est également engagé dans le milieu associatif Rennais.

Florence Lahaye, 53 ans

Rennaise depuis 1981, Florence Lahaye a poursuivi ses études supérieures de Maîtrise de Sciences de Gestion, à l’IGR. Elle a occupé différents postes dans le marketing et la communication dans des collectivités bretonnes.

Elle occupe différentes responsabilités dans les domaines économiques, sociétaux, et culturels.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Serge Decressat, 31 ans

Titulaire d’une maîtrise STAPS et d’un Master Sport Loisirs Tourisme, Serge Decressat a été coach sportif pendant 10 ans. Il est depuis 2 ans directeur du restaurant Flunch de Cleunay, après avoir passé 2 ans en tant que directeur à Brest.

Naomi Benveniste, 34 ans

Rennaise depuis 5 ans, Naomi Benveniste a longtemps travaillé dans la restauration. Elle est en phase de création d’une entreprise dans le service.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Hervé Denis, 47 ans

Hydraulicien et énergéticien, Hervé Denis est le fondateur d’ATLAZ, une structure qui participe à l’accélération de la transition environnementale. Également président de Bretagne Eco Entreprise, il accompagne, les sociétés et les collectivités territoriales dans leur transition environnementale.

Il a été investi chef de file de l’Union des Démocrates et Ecologistes (UDE) pour les élections municipales à Rennes.

Elisabeth Le Boité-Teillet, 52 ans

Diplômée de l’Institut National des Sciences Appliquées de Rennes dans l’ingénierie des systèmes et le génie logiciel, Elisabeth Le Boité-Teillet a travaillé pour le CHU de Rennes en qualité d’ingénieur réseau. Elle est aujourd’hui secrétaire générale du groupement d’intérêt public SIB, qui regroupe près de 500 hôpitaux et collectivités publiques.

Elle a été très engagée dans des associations de parents au profit notamment du développement de la littérature jeunesse.

Mathieu Prodhomme, 28 ans

Diplômé d’un BTS de la faculté des métiers de Ker Lann, Mathieu Prodhomme est aujourd’hui dirigeant de sa propre entreprise de courtage en assurance à Rennes.

Fils et petit-fils d’horticulteur, Mathieu Prodhomme est bien connu des Rennais : il vend depuis des années des fleurs sur le marché des Lices.

Il n’a jamais eu d’engagement politique.

Anne Coriton, 53 ans

Docteur en pharmacie et titulaire d’un DES de biologie médicale , elle a exercé dans le domaine privé et exercé actuellement comme chef de service au laboratoire du Centre hospitalier Guillaume Régnier, Anne Coriton est ancienne adhérente du Modem.

Elle était colistière de Caroline Ollivro aux élections municipales en 2008.

Aurélien Sarrosquy, 21 ans

Étudiant en Master d’ingénierie des Services Urbains à Sciences Po Rennes. Ayant grandi à Trappes et étant bénéficiaire de plusieurs bourses, j’ai la chance d’étudier à Rennes aujourd’hui. Très engagé chez les Jeunes Avec Macron depuis 2016 et fondateur de plusieurs projets étudiants dans le quartier de Maurepas et au sein de la métropole rennaise.

Pascale Vautier, 56 ans

Architecte urbaniste de formation et agent immobilier depuis 7 ans, Pascale Vautier est rennaise depuis 1981.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Geoffrey Pouget, 26 ans

Consultant en communication pour les dirigeants d’entreprises et les startups dans un cabinet parisien, Geoffrey Pouget représente cette génération qui est amenée à se déplacer quotidiennement et qui souhaite voir sa ville rayonner sur le territoire.

Fin connaisseur de l’écosystème entrepreneurial rennais, il est par ailleurs membre du Conseil d’administration du Breizh Lab de Jean-Yves Le Drian où il anime une commission qui repense les connexions des Bretons dans et en dehors de la région.

Taqwa Rachedi, 19 ans

Etudiante en 2ème année de pharmacie, Taqwa Rachedi habite le quartier de Villejean.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Mustapha Essaghir, 38 ans

Responsable d’une agence de transports à Rennes, Mustapha Essaghir est très actif dans le milieu associatif rennais. Particulièrement préoccupé par les problématiques de mixité sociale au sein des quartiers populaires rennais, Mustapha Essaghir souhaite s’impliquer en faveur de la cohésion sociale.

Il n’a jamais eu d’engagement politique.

Frédérique Deutsch, 37 ans

Frédérique Deutsch est Directrice financière d’un groupe qui détient plusieurs restaurants dans l’Ouest. Malouine d’origine, elle vit à Rennes depuis plus de 18 ans.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Christian Hardy, 51 ans

Gestionnaire de patrimoine immobilier, Christian Hardy a grandi à Rennes où il vit et travaille depuis 24 ans. Cycliste amateur, il connaît particulièrement bien le centre-ville de Rennes et possède une expertise sur l’état des copropriétés anciennes.

Il n’a jamais eu d’engagement politique.

Hélène Martin, 42 ans

Chirurgien oral, Hélène Martin exerce au Centre hospitalier privé Sévigné, à Cesson Sévigné. Elle est membre du LODAN, un réseau d’entrepreneurs rennais.

Elle est élue parent d’élève à l’école depuis plusieurs années à l’école de la duchesse Anne.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Toufik Khiar, 69 ans

Ingénieur diplômé de Supélec-Rennes, Toufik Khiar est professeur à la retraite. Figure reconnue et appréciée de Maurepas, il est très investi dans l’éducation populaire depuis plus de 20 ans (Mouvement Associatif Rennais, Amazigh-Breizh, CPB Gayeulles, UAIR, SupEducation)

Toufik Khiar est animateur d’un comité local à LaRem.

Christine James, 69 ans

Christine James est médecin du travail. Très investie dans la vie associative rennaise, elle est membre de la commission santé du Secours Populaire (association pour l’action sociale et la formation à l’autonomie et au devenir).

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Willy Sirope, 36 ans

Sportif professionnel et champion du monde de Jiu-jitsu brésilien, Willy Sirope s’installe à Rennes à 22 ans après un engagement de plusieurs années dans l’armée de terre. Éducateur sportif et créateur de l’Union Sportive de Rennes, il s’engage fortement pour l’éducation des jeunes et la structuration de son sport sur le territoire.

Il n’a jamais eu d’engagement politique.

Margaux Duplaix, 19 ans

Agée de 19 ans, Margaux Duplaix est étudiante en première année de droit et de sciences politiques à la faculté de Rennes 1. Elle est née dans le Cher et a grandi à Cholet dans le Maine et Loire.

Elle s’est engagée auprès des Jeunes Avec Macron à son arrivée à Rennes en 2019.

Cyrille Rame, 42 ans

Diplômé en management des affaires complexes, Cyrille Rame est ingénieur d’affaires chargé du développement commercial et stratégique de la SNCF sur les marchés de transport urbain en France et à l’international.

Il est militant de LaRem.

Sylvie Siorat, 56 ans

En recherche d’emploi, Sylvie Siorat travaillait dans le marketing et la communication. Citoyenne engagée, elle est investie dans une association de parents d’élèves, au sein d’ESTIM numérique pour promouvoir la mixité dans le numérique, ainsi que dans l’association sportive et culturelle Jeanne d’Arc. Elle fait également partie de l’équipe organisatrice du Marathon Vert.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Dominique Busso, 59 ans

Ingénieur en informatique, Dominique Busso est le fondateur de la société Happy Blue Fish (jeux sur mobiles) en 2009. Il est également co-fondateur de l’association Digital Saint Malo.

Installé à Rennes depuis 2016, il est membre élu de l’Agora du POOOL, et vice-président d’Atlangames, le cluster régional Bretagne & Pays de Loire des professionnels du jeu-vidéo.

Cécile Fallourd, 24 ans

Très engagée en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap, Cécile Fallourd vit à Rennes depuis son enfance.

Après trois années passées au sein de l’ESAT (établissement et service d’aide par le travail) de La Pommeret, Cécile Fallourd a rejoint l’équipe du Café Joyeux à Rennes. Elle y travaille comme serveuse depuis 2017.

Elle est membre des Jeunes avec Macron.

Guillaume Thomas, 47 ans

Diplômé de l’Ecole Centrale de Lyon, Guillaume THOMAS a fondé la société Aladom en 2008. Il est l’un des cofondateurs de la société Cocoonr. Membre actif de l’association France Digitale, il a participé à la création de l’association Web2Rennes en 2009 qui a donné naissance à la Cantine Numérique puis à la French Tech Rennes et Saint Malo.

Colistier de Bruno CHAVANAT aux dernières élections municipales en 2014, il a choisi de rejoindre la dynamique porté par le collectif Révéler Rennes.

Michèle Wagner, 71 ans

D’abord Chercheuse aux Monuments Historiques puis ensuite Professeure de lettres et désormais à la retraite, Michèle Pradier s’est spécialisée dans l’aide aux enfants en difficulté. Elle est Rennaise depuis de nombreuses années.

Elle est militante à LaRem.

Marc Le Meur, 48 ans

Formé au management des entreprises du tourisme à l’ESTHUA, Marc Le Meur est responsable d’une agence de voyage rennaise.

Il est animateur d’un comité local de LaRem.

Dominique Caumes, 42 ans

Diplômée d’HEC et de l’INSEEC, Dominique Caumes a fondé la société Ma Tiny House en 2016 avant de créer l’agence Cassiny spécialisée dans le marketing à Rennes.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Victor Vaysse, 25 ans

Après avoir travaillé dans le domaine de la sécurité privée et incendie, Victor Vaysse est aujourd’hui conseiller en gestion de patrimoine.

Membre du Conseil Départemental de la Fédération UDI 35 de 2016 à 2019, il a choisi de rejoindre le collectif Révéler Rennes.

Jihène Ben Salem, 26 ans

Après une expérience comme employée de restauration et conseillère de vente, Jihène Ben Salem est à la recherche d’un emploi.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Régis de Valence, 66 ans

Après des études d’architecture et d’urbanisme à Paris et aux Etats-Unis, Régis de Valence a travaillé dans différentes sociétés d’économie mixte pour accompagner les collectivités territoriales dans la réalisation de leurs projets d’aménagement et de construction d’équipements publics.

Il devient Directeur de la SEMAEB, la SEM régionale de la région Bretagne en 2009 et jusqu’à sa retraite en 2016. Depuis, il a créé la société Par-Ker qui monte des projets d’habitat participatif sur les villes moyennes en Bretagne.

Il n’a jamais eu d’engagement politique.

Janette Durand, 77 ans

Rennaise depuis 77 ans, Janette Durand est retraitée de l’éducation nationale. Enseignante dans plusieurs collèges rennais, elle porte un regard attentif sur l’éducation de nos jeunes. Elle souhaite apporter son expérience et son recul sur l’évolution de notre ville, avec une vigilance particulière pour la qualité de vie des Seniors.

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.

Philippe Collin, 53 ans

Après ses études de médecine, Philippe Collin s’est hyperspécialisé dans le domaine de la chirurgie de l’épaule. Il travaille au Centre hospitalier privé de Saint Grégoire. Il est également secrétaire général de la société européenne de chirurgie de l’épaule.

Il n’a jamais eu d’engagement politique.

Myriam Abassi, 42 ans

Diplômée de l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence, elle exerce comme attachée d’administration du Ministère de l’Intérieur pendant 11 ans. Elle intègre l’École Nationale d’Administration en 2014 (promotion Winston Churchill). Nommée administratrice civile d’une institution financière publique, elle en devient la Directrice Régionale adjointe pour la Bretagne en janvier 2016. Elle se met en disponibilité de la fonction publique en octobre 2019 pour diriger la campagne de Carole Gandon.

 

Elle n’a jamais eu d’engagement politique.