Kelig Mochet n’est pas colistier, mais est membre actif des Jeunes avec Macron d’Ille-et-Vilaine, et rédacteur d’une note sur le handicap dont cette chronique est la synthèse.

Quelle joie d’avoir vu des Français s’engager pour aider ceux dans le besoin ! Ce sens fraternel rend notre société plus inclusive et notre République indivisible. Bergson l’avait compris en écrivant que « la fraternité est la seule à même de réconcilier ces deux sœurs ennemies que sont la liberté et l’égalité », alors pourquoi pas à Rennes ?

Engageons-nous pour l’inclusion des personnes handicapées, soyons à la hauteur des enjeux de demain, soyons créatifs et solidaires !

Cette créativité naîtra en écoutant la diversité des opinions, par la co-construction avec l’ensemble des acteurs d’un projet commun pour les personnes handicapées et leurs besoins. Toutes et tous doivent pouvoir exprimer leur imagination comme lors du confinement. On doit valoriser leurs compétences et leur légitimité en tant que citoyens.

La solidarité est un moyen de faire rayonner Rennes et sa métropole sur le volet économique et social.

Pour cela, osons investir dans l’accessibilité sonore de l’espace public et dans la formation continue ; osons promouvoir les compétitions handisport et mixtes ; osons sensibiliser les jeunes au sein du parcours éducatif à l’art et à la culture, à la médiation et à la méditation, aux différences  dont le handicap ; osons aider les associations et collectivités dans leur achat de mobiliers et équipements inclusifs ; osons renforcer les actions de prévention en santé au travail.

Encourageons la pratique amateur de l’arbitrage de sport ou les loisirs pour les personnes handicapées, la pratique amateur artistique en la protégeant ; encourageons par un « label inclusivité » les entreprises et start-up qui créent des produits et services pour le bien-être et l’amélioration du quotidien des personnes en situation de handicap; encourageons l’accompagnement de la pratique du vélo pour les personnes handicapées ; encourageons la mixité dans les crèches, écoles et temps parascolaires.

Révélons les talents de demain et les initiatives locales par des évènements divers : un festival dédié à la musique et aux arts accessible à tous, une exposition sur les artistes des temps passés et de la modernité en mettant en valeur leurs différences, un salon dédié à l’emploi des personnes handicapées où sera révélé les entreprises inclusives. Révélons la fraternité rennaise au sein de la fabrique des solidarités.

Rennes deviendra une ville du vivre ensemble, quand toutes et tous  jouiront du statut de citoyen et s’en empareront pleinement.