Rennes : l’Europe au coeur

L’Europe nous paraît toujours loin. Parce qu’elle s’étend de Cracovie à Brest. Parce que ses institutions sont principalement situées à Bruxelles. Parce que son fonctionnement est complexe. Mais ne nous laissons pas tromper par les apparences. Rennes est la parfaite illustration que l’Europe est présente dans la vie quotidienne de chacune et chacun d’entre nous.

Pensons à la vitalité de la jeunesse rennaise, qui représente plus de 20% de la population de notre ville, dont 10 000 étudiants étrangers. Et parmi eux, un grand nombre arrivant chaque année grâce au programme Erasmus.

Rappelons-nous aussi que l’Union Européenne permet d’attirer les talents à Rennes, en finançant à hauteur de plus de 2,6 millions d’euros la création de la Cité Internationale Paul Ricoeur, pour mieux accueillir les étudiants et enseignants étrangers.

Quant à la recherche et l’innovation dans nos universités, elles sont notamment financées par l’Union Européenne. C’est plus de 13 millions d’euros accordés grâce au programme cadre de la recherche et de l’innovation.

L’Union Européenne contribue également, à travers son Fonds Social Européen, à hauteur de plus de 8 millions d’euros au plan local pour l’insertion et l’emploi dans la métropole rennaise.

Mais au-delà des chiffres et des programmes, l’Europe doit constituer l’une de nos perspectives. Rennes ne doit pas ambitionner seulement d’être une importante capitale régionale, mais bien d’être une vraie métropole européenne.
Elle doit devenir cette ville qui prospère, échange et communique avec l’Europe entière, de Cork à Thessalonique.

Rennes doit avoir l’audace de développer ses infrastructures, ses logements, sa politique d’aménagement du territoire à la hauteur de cette ambition. Il faut avoir l’audace de dire, d’expliquer et de montrer à l’ensemble des Rennaises et des Rennais que l’Europe n’est pas un mirage lointain, mais bien une réalité du quotidien.

Pour que cette ambition doublée de cette audace existe, il faut que la France reste une des puissances majeures de l’Union Européenne, et que les députés français au Parlement européen portent des idées résolument tournées vers l’avenir.

Ce dimanche 26 mai, une liste représente cette Europe de l’avenir, et une Rennaise, l’ancienne directrice de la Maison de l’Europe de Rennes, Marie-Pierre Vedrenne est l’une de nos candidates.

Alors, Rennaises, Rennais, votez pour la liste Renaissance !