Entourés de plus 200 Rennaises et Rennais réunis dans les locaux du centre Carrefour 18 au Blosne, Carole Gandon et le collectif Révéler Rennes ont donné le coup d’envoi de la campagne pour les élections municipales Rennaises de 2020.

Après une séquence consacrée à la « Jeunesse au cœur de Rennes » par Ambroise Méjean, Directeur Général des Jeunes avec Macron, et Antoine Esneault, Référent des Jeunes Avec Macron d’Ille-et-Vilaine, Cassandre, Cécile et Thierry ont apporté leurs témoignages.

Jeune étudiante de 23 ans engagée au côté de Carole, Cassandre insiste sur le caractère encourageant pour toutes les femmes que revêt, à ses yeux, la candidature de Carole, une femme inspirante et travailleuse qui concilie son engagement politique à son rôle de jeune maman et de salariée dans une PME.

 

 

 

Dans un témoignage particulièrement émouvant, Cécile, serveuse de 24 ans au Café joyeux, affirme que son handicap ne l’empêchera jamais de s’impliquer dans la vie de la Cité. Déçue de la distance qui semble séparer les élus locaux rennais actuels des simples citoyens, Cécile explique que Carole, une femme sincère et proche des gens, lui a redonné confiance dans la politique.

 

 

 

Salarié de la CARSAT exerçant un mandat national à la CFDT dans le secteur de la Protection Sociale du Travail et de l’Emploi, Thierry, père de 4 enfants, vit à Rennes depuis des années. C’est son « cœur d’homme de gauche » qui le pousse à rejoindre le collectif Révéler Rennes. Il dit sa confiance en Carole car il sait sa détermination pour changer les choses, avec force, conviction, pragmatisme et écoute.

 

 

 

 

 

Grâce à leur expertise alliée à leur souci de clarté, Gaëtan et Sandrine ont capté l’attention d’un public attentif à la restitution officielle du diagnostic territorial réalisée par le collectif Révéler Rennes.

Portée par un public nombreux et aux profils d’une diversité réjouissante, Carole Gandon a conclu cette soirée en présentant sa vision pour la Ville.

Notre mouvement vient de loin et il est pourtant si proche des Rennaises et des Rennais. Depuis des semaines, nous sommes sur le terrain, sur les marchés, dans les rues commerçantes, dans les cafés, sur les places. Depuis des semaines, nous organisons des consultations en ligne, des rencontres. De ces centaines de conversations, nous retenons une chose : nos concitoyens ne sont pas satisfaits. On peut faire plus, on peut faire mieux : voilà ce qu’ils nous disent. Non, Rennes n’est pas à la hauteur du potentiel qui est le sien. 

Je veux une équipe municipale proche des gens, de leurs problèmes et de leurs aspirations. Je veux une équipe municipale humaine, humble et disponible. Je veux une équipe municipale présente dans les quartiers, qui va à la rencontre des habitants, qui assume une vraie concertation et qui respecte la parole donnée. 

Je m’engage à rétablir sur la place publique rennaise un climat de confiance, de liberté de parole et d’action, où plus personne n’ait peur de s’engager publiquement quelles que soient ses convictions et où le dialogue et la confrontation d’idées sont vus comme féconds.

Notre méthode repose sur deux exigences. Rassemblement et proximité.

Nous ne nous présentons pas contre quelqu’un ou contre une équipe en place ! Nous nous présentons parce que nous avons une vision pour la ville. Nous ne sommes pas avec telle ou telle personnalité, aussi illustre soit-elle. Nous sommes pour Rennes ! 

 

La soirée s’est conclue par une mobilisation pour la Grande marche rennaise et une fructueuse collecte de dons !

Et une chaleureuse photo de famille suivi d’un verre de l’engagement qui en annonce de nombreux autres…