Notre vision

Rennes est l’une des villes en France qui attire le plus de jeunes de moins de 30 ans. Ces derniers composent environ 45% de la population. Son identité estudiantine est ainsi connue de tous. Mais la jeunesse rennaise n’est pas uniforme : de fortes disparités sociales existent encore, par exemple en matière d’accès aux loisirs ou aux services publics. Le mal logement étudiant est une réalité qui reste mal connue.

A Rennes, le coût des transports en commun pour les jeunes demeure plus élevé que celui de la plupart des villes françaises. 

L’État a crée le Pass culture qui permet à chaque jeune de 18 ans de bénéficier de 500 euros dédiés à l’univers culturel. La métropole de Rennes, par le biais de la Carte sortir, a également permis à de nombreux jeunes en situation de précarité de pouvoir accéder aux loisirs à moindre coût.  Malgré ces avancées, de nombreux étudiants rennais n’ont pas les moyens d’accéder aux loisirs. En effet, seuls les étudiants boursiers ayant atteint le deuxième échelon sont éligibles à la Carte Sortir. 

Par ailleurs, il est important de créer de nouvelles habitudes pour les 18-25 ans sur les fins de journée et les soirées. Les étudiants se plaignent de n’avoir pas de lieu de convivialité, même provisoire, où se retrouver sans être obligé de consommer de l’alcool. 

Nos propositions

Abaisser le prix de l’abonnement annuel STAR en le divisant par deux pour tous les jeunes de moins de 25 ans. Les actuels avantages accordées aux étudiants boursiers seront maintenus, la réduction appliquée aux boursiers des échelons 3 et 4 sera étendue à ceux des échelons 0, 1 et 2. Nous proposerons d’appliquer ces réductions à l’ensemble du réseau STAR + TER Bretagne + BreizhGo au sein de Rennes Métropole. Cela favorisera le pouvoir d’achat des jeunes Rennaises et Rennais.
Lutter contre le mal-logement à Rennes : mettre en place un plan de détection et de lutte contre l’insalubrité des logements étudiants.
Revisiter les dispositifs Dazibao et la Nuit des 4 Jeudis pour les rendre plus attractifs et mieux connectés aux attentes actuelles des étudiants.
Accompagner la transformation des campus Beaulieu et Villejean pour en faire de vrais lieux de vie, adaptés au rythme et aux besoins des étudiants (restauration, commerces, offre d’hôtellerie pour les parents en visite ou pour les enseignants de passage).
Désenclaver le campus de Ker Lann en préparant sa desserte par le prolongement de la ligne A du métro (voir Chapitre Transports
Elargir l’accès à la Carte Sortir aux étudiants boursiers échelons 0 bis et 1.