Notre vision

Rennes est la porte d’entrée de la Bretagne, elle est sa capitale. Elle est l’une des plus grandes villes de France mais reste pour autant méconnue à l’international. Alors que la région Bretagne bénéficie d’une bonne image et d’un fort capital de sympathie au-delà de nos frontières, la ville de Rennes peine difficilement à s’y faire connaître.

Les chiffres du tourisme venant de l’étranger commencent timidement à croître mais c’est insuffisant : il faut rendre notre ville plus accueillante, en facilitant la desserte de l’aéroport, en y installant du wifi public en rendant plus lisible notre offre culturelle.

Encourager le rayonnement et les partenariats dans les domaines culturels, scientifiques,  économiques et de solidarité est une nécessité à l’heure d’une économie mondialisée.

Nos propositions

Faire rentrer Rennes Métropole dans la gouvernance de l’aéroport de Rennes, afin de bâtir un Pacte de développement avec la région Bretagne pour en faire un véritable équipement métropolitain d’envergure nationale.
Amplifier notre stratégie de développement touristique, en direction des pays Européens mais aussi des pays émergents, en travaillant sur la demande et pas seulement sur l’offre.
Affirmer notre rôle de métropole européenne en développant notre implication dans les projets collaboratifs Européens, notamment dans le cadre du futur programme “Initiative Urbaine Européenne” (2021-2027).

Rendre Rennes accessible pour les non-francophones en développant la traduction en anglais sur les principales pages des sites de la municipalité et de la métropole ainsi que les autres services publics utiles (Star, écoles internationales) et assurer un accueil anglophone à la mairie.

 

Approfondir et remodeler nos politiques de jumelage pour en faire à la fois un véritable outil d’inspiration des politiques municipales (idées innovantes, projets qui marchent) et un levier d’ouverture sur le monde et l’Europe pour les habitants. Nous proposerons de créer un jumelage avec deux nouvelles villes d’Europe, du Sud comme l’Italie, et du Nord comme l’Estonie, pays très avancé sur le numérique.
Proposer la mise en place d’une politique de jumelage à l’échelle de la métropole. Si les communes de la métropole sont jumelées à d’autres communes, la métropole pourrait être jumelée à d’autres métropoles ou collectivités intercommunales. Cette démarche irait dans le sens d’un partage d’expérience permanent, d’un échange sur les bonnes pratiques et les innovations permettant d’améliorer la gouvernance entre la ville centre et les autres communes.
Soutenir et donner davantage de visibilité aux actions menées par les associations en matière de solidarité et de coopération internationale.