Notre vision

Des années 1980 aux années 2000, Rennes avait su faire une alliance entre la commune et les acteurs et militants des langues de Bretagne. Souvenons-nous des « Tombées de la nuit », dans leur version initiale, qui ont mis à l’honneur, la création et la diffusion de cultures bretonnes, de Bretagne et du monde.

Puis, Rennes a tourné le dos, au moins culturellement, à la Bretagne. Les arts de la rue et les musiques actuelles se substituent à ce rôle capital et de capitale. Rennes se veut moderne et semble considérer notre héritage et nos langues, comme pas assez « in » ou chic.

Pourtant, quelle région de France a la chance d’avoir trois langues ? Quelle richesse !

Le breton et le gallo sont officiellement reconnues comme « langues de Bretagne » par la Région. Toutes deux sont parlées et connues à Rennes et sur la Métropole Rennaise, et doivent être considérées à égale dignité. Il faut aussi souligner le rôle majeur, central, hier et aujourd’hui des associations culturelles bretonnes qui ont su, parfois bien seules, préserver notre héritage et notre richesse communes.

On ne peut pas être capitale de la Bretagne en tournant le dos ainsi à sa dimension culturelle et linguistique. Rennes doit jouer un rôle moteur et être à la hauteur des engagements de ses militants des langues et de notre culture, à Rennes.

Nos propositions

Affirmer notre ambition dans le développement de l’apprentissage du breton.

La ville de Rennes est engagée depuis 2008 dans un processus de labellisation pour promouvoir la langue bretonne dans l’espace public et dans le domaine éducatif. En 2014, Rennes avait formalisé le souhait d’obtenir le niveau 2 de la charte “Ya d’ar brezhoneg” (oui à la langue bretonne), mais n’y est pas encore arrivée. Nous voulons obtenir le label de deuxième niveau au cours du prochain mandat. Yaouank ne peut pas être l’arbre qui cache la forêt…

Travail avec les associations gallesanes  pour aller vers la signature de la charte « du Galo dam Yan, dam Vèr ! »

C’est la langue de certains de nos aînés, de nos voisins, la nôtre, c’est celle qui est utilisée, par quelques expressions, quelques phrases ou au quotidien, à Rennes et dans sa métropole. C’est pourquoi nous nous voulons, avec les associations et la Région Bretagne, travailler à ouvrir cette voie.

Initiation aux langues régionales et bilinguisme.

Nous souhaitons que ces langues aient leurs places dans l’enseignement, par l’ouverture de classes bilingues français-breton dans chaque quartier administratif de la ville, par la présence d’animateurs formés pour des activités périscolaires ou dans les centres de loisirs, et que les activités proposées par les associations soient valorisées auprès de tous les publics, notamment les étudiants et les nouveaux arrivants. Voir programme Education

Les Jeux de Bretagne.

Rennes a besoin d’une visibilité régionale et nationale améliorée, une des stratégies peut se porter autour de la culture bretonne par le prisme des jeux et du festif. De nombreux acteurs associatifs tentent de perpétuer ces jeux  bretons. Le sujet des racines bretonnes à travers le jeu est fédérateur et peut être partagé par tous. Dans un 1er temps en Bretagne et Pays de la Loire ensuite sur sa partie bretonne au-delà de la France ; avec l’ambition de porter ces jeux à rayonner bien plus loin. Pourrait y être associée également la valorisation de l’art breton comme les Joutes de l’Aven qui cherchent à transmettre, pérenniser et promouvoir la culture traditionnelle par la mise en valeur des musiques, du chant, des danses traditionnelles.